Activités du LSR (docs, règlements, calendriers, ...) à télécharger.

-1) Les championnats annuels :

 Tous les ans, le LSR organise pour ses membres permanents et assidus plusieurs  

championnats dans diverses catégories de véhicules d’époque différente.

Exemple : 1 championnat F1 actuelles, 1 Championnat 406 monotype (spirit), 
1 championnat endurance composé de courses avec des autos différentes. 

Ces catégories changent d’une année à l’autre. Elles sont décidées en novembre

pour l’année suivante, selon des critères élaborés collectivement. 

Chaque samedi après midi une course est programmée dans l’une des catégories du le championnat.

De ce fait, chaque championnat d’une catégorie comporte entre 7 et 8 courses dans l’année.

Le vainqueur d’un championnat est celui qui aura cumulé le plus de points dans l’année.

(somme des points marqués dans chaque course du championnat) 

NB : Les championnats rallye ne se disputent pas sur le circuit du club, mais au domicile

de certains membres possesseurs de circuits permanents dont le tracé est plus typé rallye. 

Ou lors de participations à des évennements externes.

 Voir en PJ ci-dessous, les calendriers des épreuves de l'année passée et à venir.

2015 calendrier vdef2015 calendrier vdef (56.31 Ko)      

2016 calendrier 20162016 calendrier 2016 (43.71 Ko)

2017 calendrier modif12017 calendrier modif1 (359.71 Ko)

2018 calendrier 20182018 calendrier 2018 (85.59 Ko)

 

-2) Nos critères de choix : 

a- Choix des catégories :

* Critères budgétaires :

Prendre en compte des véhicules déjà possédés par chaque membre et éviter un renouvellement

total de leur parc d’une année à l’autre.

Limiter l’escalade technique et financière en évitant les véhicules ou accessoires

techniquement évolués et au coût prohibitif. 

* Critères d’équité et d’intérêt :

Rechercher un équilibre entre les bricoleurs passionnés par une préparation minutieuse

et ceux qui préfèrent du matériel plus conventionnel.

Ceci par l’échantillonnage et l’encadrement technique des diverses catégories.

Par exemple : Championnat de voitures monotype de « série » (ex Porsche 997 Ninco avec NC5)

et championnat LMP (marque libre, moteur libre et préparation plus libérale). 

* Rompre la monotonie : en changeant de type d’épreuves et de limites techniques afin de concourir

avec des autos au comportement différent. 

b- Respecter autant que faire se peut les performances et comportements des véhicules réels

par l’élaboration de règlements techniques appropriées.

Ex : Il est normal qu’une Ford GT 40 de 1968 tourne moins vite qu’une LMP Audi R10 actuelle.

Ex : Courses de F1 des années 1950 avec frein débranché.

Dans la réalité ces voitures n’avaient qu’une puissance de freinage très limitée. 

Voir en PJ les catégories de championnat et le règlement technique de l’année en cours. 

 

2013-reglt-technique-vdef.doc2013-reglt-technique-vdef.doc

2014-reglt-technique-vdef.doc 2014-reglt-technique-vdef.doc

2015 reglement technique vdef2015 reglement technique vdef (39 Ko) tableau synthétique

2015 reglt technique proto 50 vdef2015 reglt technique proto 50 vdef (785.55 Ko) additif  pour catégorie protos 1950-1959

2015 reglt technique f170 vdef2015 reglt technique f170 vdef (267.84 Ko)   additif pour catégorie F1 1970-1979

2015 reglement sportif2015 reglement sportif (26.15 Ko)

2016 reglt technique v52016 reglt technique v5 (290 Ko)

2017 reglement technique v10 definitive2017 reglement technique v10 definitive (53.44 Ko)

2018 categories 2018 def v52018 categories 2018 def v5 (38 Ko)

 

-3) Le déroulement des courses : 

Au préalable, 2 séances d’essais de 10 tours (ou une séance de 12 tours) sont prévues pour chaque concurrent.

Le temps des essais détermine le choix de la piste de départ.

L’auteur du meilleur temps choisit en premier sa piste de départ, ….. 

En règle générale, les courses se disputent par segments d’une durée minimum de

10 mn (ou plus) sur chacune des 4 pistes.

Si 4 concurrents : l’ordre de permutation des pistes est 1, 3, 4, 2

Pour 5 concurrents   =======>     piste 5 fictive (le concurrent affecté à cette piste est ramasseur)

Pour 6 ou 7 concurrents  ========>    pistes 5, 6, 7 fictives. 

Il n’y a pas d’arrêt de course aux sorties de route. 

Pour n concurrents l'ordre des pistes est le suivant : 

Ordre des pistes recapOrdre des pistes recap (32.5 Ko)

2017 reglement sportif definitif2017 reglement sportif definitif (28.08 Ko)

-4) Nos règles de « bonne conduite » :

Elles sont basées à la fois sur le respect des concurrents et de leur matériel et sur une certaine analogie avec la réalité. 

On n’éclate pas délibérément, pleine bille, l’auto du concurrent malchanceux qui a désloté.

On s’arrête ou au pire on la pousse délicatement.

On n’envoie pas délibérément aux pissenlits le concurrent que l’on dépasse (ou qui vous dépasse).

Les opérations de dépassement n’en sont que plus délicates et stratégiques. Il est fréquent qu’à l’issue de 45 mn

de course un écart d’un tour (souvent moins) sépare certains concurrents.

 

 

---ooo000ooo---

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site